Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les petites vertus du foyer (4ème partie)

    La petite vertu de sincérité.

     

       Là où sévit le mensonge, il y a peut-être encore les apparences d'un foyer, mais les murs en sont lézardés et la ruine, hélas ! est prochaine. On ne peut pas s'aimer en dehors de la vérité, et, dans le langage de l'affection, le mensonge est ni plus ni moins une trahison. [...]

       La sincérité porte sur ce que nous pensons et sur ce que nous faisons. [...]

       La charité ne vous contraint pas à adopter une opinion que vous ne partagez point, elle veut seulement que vous ne blessiez pas les autres en émettant un avis différent du leur. [...]

       Il faut un fier courage pour ne pas accentuer ce qui nous met en valeur ou ne pas atténuer ce qui nous est défavorable. Mais grossir la vérité ou la rogner adroitement, c'est toujours l'altérer. [...]

       Enfin le silence peut, lui aussi, témoigner contre la vérité. [...] Si vous décidez que vos activités n'intéressent pas les autres ou qu'ils n'ont rien à y voir [...], vous créez à l'intérieur du foyer des zones femées où l'individualisme ronge peu à peu les liens de la communauté familiale. [...] L'heure n'est peut-être plus éloignée où ce silence favorisera la dissimulation de sentiments et d'actions [...]. Insensiblement on a franchi la pas, on est entré dans le mensonge.

     

     

    (Les petites vertus du foyer, Georges Chevrot)

  • Les petites vertus du foyer (3ème partie)

    La petite vertu de gratitude.

     

       Notre mémoire est singulièrement capricieuse, à moins que ce soit notre coeur. Si nous oublions une amabilité dont nous avons été l'objet, avec quelle précision nous retenons le souvenir d'un manque d'égards ou d'un mot blessant !" [...] Le souvenir des bienfaits rendus est plus tenace que celui des bienfaits reçus. [...]

       Merci, ce tout petit mot joyeux qui se termine sur une sonorité cristalline, c'est le mot magique qui introduit au foyer la courtoisie, le bon ordre et la sérénité.

       Merci, c'est déjà la prière qui d'un foyer chrétien s'élève vers Dieu pour lui rendre grâces. [...]

       Avant de vous endormir, repassez quelquefois dans votre esprit tout ce que, dans la journée qui s'achève, vous avez reçu des autres. [...] Même si vous limitez ce calcul aux membres de votre famille, vous serez littéralement émerveillés de tout ce qu'en un seul jour vous recevez d'eux. [...] Et voilà de quoi engager à n'être pas toujours celui qui reçoit. [...]

       Mais en attendant l'occasion de les servir avec autant de générosité, ne manquez pas celle de leur dire merci lorsqu'elle se présente. [...] A lui seul ce petit mot récompense de toutes les peines ; [...] il rend heureux celui qui le dit et celui à qui on l'adresse. [...]

       La petite vertu de gratitude est la preuve d'une grand coeur. Même envers celui qui est maladroit ou qui se trompe, du moment qu'il a bonne volonté, soyez reconnaissant au moins de son intention.

     

     

    (Les petites vertus du foyer, Georges Chevrot)

  • Les petites vertus du foyer (2ème partie)

    La petite vertu d'effacement.

       L'humilité ne consiste pas à se cacher pour ne rien faire, mais à ne pas s'admirer quand on a fait le plus et le mieux possible. [...] On ne saurait être à la fois spectateur et acteur ; on ne peut pas se mettre à la fenêtre pour se voir passer dans la rue. [...]

       Non seulement la petite vertu d'effacement ne nous diminue pas, mais elle présente un autre aspect sous lequel elle s'apparente à la charité. [...] Cherchons toujours à reconnaître les qualités des autres et effaçons-nous loyalement devant leur supériorité. [...]

       La bonne entente sera toujours mieux assurée au foyer lorsque chacun se proposera de faire plaisir aux autres. [...] Dans les foyers chrétiens, l'ordre égoïste est renversé : "Les autres d'abord ; moi ensuite." On trouve son bonheur à rendre les autres heureux. [...] Dans une famille où tout le monde s'efforce de pratiquer la vertu d'effacement, nul n'est sacrifié. On n'a plus besoin de penser à soi, les autres y pensent avant vous. Nul n'est oublié lorsque chacun s'oublie pour les autres.

     

    (Les petites vertus du foyer, Georges Chevrot)

  • Les petites vertus du foyer (1ère partie)

    La petite vertu de courtoisie

     

       Petite courtoisie, basse vertu, mais marque d'une bien grande... Et il faut s'exercer aux petites vertus, sans lesquelles les grandes sont souvent fausses et trompeuses. [...]

       Mais si, pour la plupart des hommes, le temps réservé à la prière est forcément très court en regard de leurs autres occupations, n'oublions pas que nous vivons toute la journée sous le regard de Dieu, et que nous lui devons constamment l'hommage de notre obéissance, cet hommage se traduisant par l'offrande explicite de toutes nos activités. [...]

       En règle générale, un chrétien ne se dérobe pas devant les vertus difficiles et l'ocassion ne s'en présente que par intermittence. En revanche, la vie familiale implique quantité de petits devoirs qu'on néglige souvent, ou parce qu'ils sont très nombreux, ou parce qu'ils ne semblent pas très importants. Ils le sont néanmoins. [...]

        Quel charmant intérieur que celui où tous s'efforcent de se montrer polis et avenants. [...] Mais voilà, la politesse est assez souvent considérée comme un article d'exportation. [...]

       Votre foyer sera un foyer chrétien si déjà tous y rivalisent d'égards les uns pour les autres. [...] Bannissez de votre vocabulaire et de vos attitudes les rudesses qui n'expriment pas les vrais et profonds sentiments d'affection que vous éprouvez les uns pour les autres.

     

     

    (Les petites vertus du foyer, Georges Chevrot)