Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les petites vertus du foyer (6ème partie)

La petite vertu d'espérance.

 

   Espérer, ce n'est pas être sûr du lendemain, c'est avoir confiance aujourd'hui, non pas confiance dans les événements imprévisibles, mais en Dieu qui les dirige et qui nous aime. [...] 

   Et Jésus nous trace notre règle de conduite en une formule devenue proverbiale : "Ne vous inquiétez pas du lendemain. Demain prendra soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine."

   Voici l'espérance selon l'Evangile : elle ne se fonde pas sur l'impossible sécurité du lendemain, mais elle nous procure la paix dans l'insécurité de tous les jours. C'est aujourd'hui que nous espérons, sans rien savoir de ce que demain nous réserve : notre sécurité réside dans la certitude que Dieu nous aime ; c'est en Lui que nous espérons. [...]

 

   Aujourd'hui, nous pouvons conjurer les maux de demain qui résulteraient de nos imprudences : demain, ce serait trop tard. Aujourd'hui nous pouvons peser les conséquences de nos actes. Demain, il n'y aura plus qu'à les subir. [...]

   A chaque jour suffit sa peine. Que Dieu est bon de nous avoir caché l'avenir ! Si nous connaissions l'épreuve qui nous attend dans les jours qui viendront, son poids nous effraierait et nous écraserait d'avance. Chargeons-nous seulement du fardeau d'aujourd'hui, il est à la mesure de nos épaules. Demain aura soin de lui-même. Dieu nous donnera demain de nouvelles forces pour faire face aux difficultés nouvelles qui nous sont inconnues.

 

 

(Les petites vertus du foyer, Georges Chevrot)

Les commentaires sont fermés.