Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les petites vertus du foyer (10ème partie)

La petite vertu d'exactitude.

 

   L'inexactitude implique un manquement à la charité et souvent à la justice envers le prochain. [...]

 

   S'il est inconvenant de faire attendre un supérieur, faire attendre un inférieur est une désinvolture toujours blessante. En tout cas, le retardataire fait perdre à ceux qui l'attendent un temps qu'ils auraient pu mieux utiliser. [...]

   Il entre dans l'inexactitude une forte dose d'égoïsme qui devrait nous donner à réfléchir. Et puisqu'il nous est si désagréable d'attendre, appliquons-nous à ne point faire attendre les autres. [...]

 

  Mais si le retardataire porte préjudice à ses semblables, il se cause un grand tort à lui-même. Ses inexactitudes sont la preuve qu'il est incapable de s'imposer une discipline, soit qu'il traîne et gaspille son temps, soit qu'il veuille faire plus de choses qu'il ne le peut. [...] Le temps est la plus précieuse des richesses que Dieu a mises à notre disposition et il nous demandera compte de l'usage que nous en aurons fait : il n'en faut donc rien perdre ; mais Dieu a fixé aussi le rythme du temps et nous devons en respecter la marche. [...] Si l'on prétend expédier en vingt minutes une besogne qui en réclame le double, le travail sera bâclé, l'ouvrage mal fait : on devra recommencer et, pour avoir voulu gagner du temps en allant trop vite, on se sera finalement mis en retard.

 

   Nous serons exacts si nous évitons ces deux travers. Et d'abord les pertes de temps. [...] En ne perdant pas de temps, nous pouvons apprendre et faire beaucoup de choses, et du même coup nous évitons la précipitation, cet autre ennemi de l'exactitude. Organisons nos journées sans les congestionner, en prévoyant même la part de l'imprévu. [...]

 

   Le surmenage et l'éparpillement nuisent à la qualité de l'action. Beaucoup croient agir quand ils ne font que s'agiter ; ils disent qu'ils abattent du travail, mais, triste retour des choses, l'excès de travail les abat à leur tour. Réservons-nous chaque jour des moments de détente ; ce ne sont pas des minutes perdues, surtout quand on les consacre à converser et à se divertir en famille. [...]

 

   Gratry [...] écrivait : "Nous sommes stériles faute de repos plus encore que de travail... Le repos pour le corps, c'est le sommeil... Le repos pour l'esprit et l'âme, c'est la prière." Le temps accordé à la prière n'est pas non plus du temps perdu. Celui-là, on l'a vite regagné. En nous plaçant chaque jour devant Dieu nous comprenons mieux la valeur du temps et nous apprenons à remplir notre tâche avec exactitude.

 

 

(Les petites vertus du foyer, Georges Chevrot)

Les commentaires sont fermés.